Sur la rencontre du GTCRR avec S.E.M. Toussaint ELESSE LIANGI IKETE, Vice-Gouverneur de la Tshuapa

La délégation venue de Kinshasa  et  composée de : Omer Kabasele – Président du COPIL de GTCRR, Guy Kajemba Coordonnateur national, Prosper Nkanda, administrateur, et Denis Mushiya Chargé de Communication et Information a annoncé au vice-gouverneur le lancement dans le prochains mois de PIREDD-TSHUAPA et la necessité  de faire précéder ce lancement de PIREDD par l’installation de la coordination provinciale du GTCRR à Boende qui pourra être préparée à faire l’accompagnement civique de la mise en œuvre des programmes et projets intégrés REDD+ dans la province.

Partager cet article avec vos collegues

La délégation venue de Kinshasa  et  composée de : Omer Kabasele – Président du COPIL de GTCRR, Guy Kajemba Coordonnateur national, Prosper Nkanda, administrateur, et Denis Mushiya Chargé de Communication et Information a annoncé au vice-gouverneur le lancement dans le prochains mois de PIREDD-TSHUAPA et la necessité  de faire précéder ce lancement de PIREDD par l’installation de la coordination provinciale du GTCRR à Boende qui pourra être préparée à faire l’accompagnement civique de la mise en œuvre des programmes et projets intégrés REDD+ dans la province.

Ils ont également discuté des perspectives du développement de liens entre la province de la Tshuapa et les chantiers des reformes sectorielles engagées par le gouvernement au niveau national et dont la Tshuapa affiche d’énormes  potentialités.

S.E.M. Toussaint ELESSE LIANGI IKETE, accompagnée des ministres provinciaux de l’Intérieur, et du Plan  a dressé à l’intention de la délégation du GTCERR, la carte postale d’immenses richesses naturelles dont regorge sa juridiction et le grand contraste de voir sa population croupir dans la pauvreté faute des moyens technologiques et des capitaux pouvant aider à l’exploitation, mise en valeur et commercialisation aux fins de développement de la province.

La province de la Tshuapa et  la  coalition LEAF

Le coordonnateur national du GTCRR a présenté au Vice-gouverneur les efforts fournis à Kinshasa d’introduire la province de la Tshuapa dans la coalition LEAF qui est  une initiative positive qui a émergé du sommet. Il signifie Réduire les émissions en accélérant le financement des forêts et cette initiative est soutenue par les gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Norvège, aux côtés de grandes entreprises telles qu’Amazon, Nestlé, Airbnb, Unilever, GSK et McKinsey. Il promet un financement aux pays, États ou provinces dont la Tshuapa est candidate,  qui gèrent avec succès des programmes de protection des forêts qui contribuent à réduire les émissions. Ses signataires disent clairement que c’est le plus grand effort public-privé jamais mis en œuvre pour protéger les forêts tropicales et soutenir le développement durable.

Les dirigeants autochtones, la société civile et les ONG des pays disposant des forets tropicales restent sceptiques à l’égard de leurs gouvernements qui ont  réduit les protections environnementales et ont supervisé de fortes augmentations de la déforestation. Cependant, la coalition LEAF contourne ce problème. Il promet un paiement sur les résultats, de sorte que l’argent ne sera versé qu’une fois que les forêts auront été protégées et que les émissions auront été réduites. De plus, la coalition LEAF cherche à travailler directement avec les peuples autochtones et les gouvernements locaux comme gouvernement provincial de la Tshuapa.  Notez que la Première ministre norvégienne Erna Solberg, l’une des dirigeantes de la coalition, a promis « qu’il y aura une transparence totale concernant les objectifs et les progrès et je compte sur la société civile pour nous demander des comptes ». En permettant aux communautés les plus menacées par la déforestation et pauvreté de soumissionner directement pour de fonds, il leur remet le pouvoir entre les mains.

Share this:

Vues : 0

Partager cet article avec vos collegues

Laisser un commentaire

Menu