REDD+ comme levier de développement de Populations Autochtones et Communautés locales

Au-delà de son objectif de réduction des émissions et de l’augmentation des stocks de carbone, les représentants des communautés devront veiller à ce que dans les Programme    :

  • Reflète un véritable programme de développement local qui affiche une préoccupation manifeste pour la préservation de la biodiversité et les  paiement pour les services environnementaux.
  • présente des options sur   les moyens de subsistance alternatifs et durables pour les communautés dépendantes de la forêt et  à améliorer leurs conditions de vie.

La révision de l’arrêté d’homologation qui devrait permettre au REPD de disposer d’un Registre national REDD et système de suivi des activités carbone et non carbone est inexistant. A ce jour Déficit des Canaux des informations sur les sauvegardes pendant la mise en œuvre du programme de RE . Pas de cadre multiparités démocratique et structurer pour collecter Les données de suivi des aspects sociaux et environnementaux  en dehors de quelques  CLD, les porteurs de projets, Il n’existe pas aujourd’hui de procédures formelles de gestion des plaintes et recours relatifs à la REDD+ en RDC.

Par Guy Kajemba

Chargé des programmes au GTCRR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu