Le respect des sauvegardes de CANCUN : GTCRR reformule les recommandations à l’intention des les programmes CAFI en  RDC

Les OSC se sont réunies  en date du 29-30 Mars 2021 dans la salle  de réunion de KAHUZI BIAGA du Bâtiment territorial du gouvernement,  pour présenter à toutes les parties prenantes les recommandations de la société civile sur le respect des sauvegardes de CANCUN dans les PIREDD et les programmes CAFI afin d’augmenter la bonne gouvernance et l’inclusion sociale des programmes REDD+ au niveau des provinces couvertes.

Partager cet article avec vos collegues

Les OSC se sont réunies  en date du 29 et 30 Mars 2021 dans la salle  de réunion de KAHUZI BIEGA du Bâtiment territorial du gouvernement,  à Kinshasa Lingwala , pour présenter à toutes les parties prenantes les recommandations de la société civile sur le respect des sauvegardes de CANCUN dans les PIREDD et les programmes CAFI afin d’augmenter la bonne gouvernance et l’inclusion sociale des programmes REDD+ au niveau des provinces couvertes.

Pour la société civile, il était question de :

  • Informer toutes les parties prenantes de la REDD+ sur les sauvegardes;
  • Présenter les résultats de monitoring effectué par les coordinations provinciales et les OSC sur la conformité aux sauvegardes de CANCUN, dans les PIREDD Équateur et Sud- Ubangi,
  • Formuler les critères permettant que les activités des PIREDD assurent la promotion des avantages sociaux et environnementaux et réduisent les risques qui découlent de la REDD+,
  • Émettre des recommandations pour que la mise en œuvre de sauvegardes de Cancún dans différentes initiatives et projets REDD en cours en RDC, permette d’intégrer les CL, PA et la question genre dans les mécanismes de conservation des forêts tropicales ;

Après plusieurs présentation, notamment sur :

  • Le processus de l’évaluation environnemental et social, le matrice gestion participative et transparente des programmes et gestion des risques ;
  • Présentation du Système d’Information sur Sauvegardes cas du programme Mai Ndombe,
  • L’Expériences  de l’ONG Gashe à l’Équateur,
  • CEFLEDD dans la prise en compte des sauvegardes  et
  • GTCRR Sud-Ubangui sur le suivi et respect des sauvegardes,
  • La présentation de l’ONG CEDEN sur  la production d’un plan de gestion environnemental et social  et d’un plan de gestion des ressources naturelles simplifie  pour le suivi  de  la mise en œuvre des sauvegardes

Après échanges et débat dans les groupes ;   les participants ont pu constater ce qui suit :

  • Les garanties de CANCUN constituent  les 7 commandements à respecter pour la mise en œuvre d’un processus  REDD+  qui répond à la préoccupation de réduction des émissions et l’amélioration des conditions de vie de COLO et PA,
  •  La RDC  a fait un grand pas dans le cadre de sa REDD+ en produisant  son document de SESA mais sa mise en œuvre et son appropriation n’est pas effective dans les différents programmes et projets REDD+ au niveau national ;
  • La Matrice de gestion de participation, de transparence et de risque existe mais elle n’a jamais été sensibilisée et vulgarisée pour que chaque partie prenante arrive à s’appuyer sur ses orientations en vue de faire le travail de suivi et évaluation dans la mise en œuvre des projets et programmes ;
  • L’absence du registre national  sur la REDD+ et d’un système  opérationnel d’information sur les sauvegardes ; constitue un blocage énorme dans le travail de vérifier et évaluer la mise en œuvre de SESA au niveau de tous les programmes et projets ;
  • Les expériences de terrain montrent clairement que les SESA ne sont pas mises en œuvre et ne sont pas respectées dans les différentes activités/ actions REDD+ au niveau national, provincial et local ;
  • Malgré la considération des garanties de CANCUN dans les différents documents nationaux  engageant  la REDD+ en RDC, l’écart reste grand pour leurs mise en œuvre d’une manière effective dans les projets et programmes REDD+ ;
  • L’existence de certains  outils  pouvant faciliter le suivi et évaluation de ces sauvegardes ; leurs faisabilités ne sont pas vraiment intégrés dans les différents programmes et  projets REDD+
  • Bien que la prise en compte de sauvegarde de Cancun dans le programme d’investissement et REDD+  ait été effective dans la construction de notre stratégie cadre national REDD, mais il y a également des questions qui restent en chantier.

Pour ce faire, la société civile recommande ce qui suit :

1.      CN REDD

  • D’actualiser le guide sur le SESA en assurant  sa mise en œuvre et son appropriation  dans les différents programmes et projets REDD+ au niveau national ;
  • Accélérer l’opérationnalisation du registre national  sur la REDD+ et du système d’information sur les sauvegardes,
  • Harmoniser et validé un plan IEC spécifique sur les sauvegardes dans tous les PIREDD,

2.      FONAREDD

  • Rendre effectif et prioritaire l’appui à la mise en œuvre du programme de Gouvernance dans le cadre de l’OPERPA, en prenant en compte tous les PIREDD au niveau national,

3.      UC PIF

  •  s’approprier de l’outil de SESA dans la mise en œuvre des activités PIF au niveau national ;

4.      GTCRR

  • Avoir un expert spécifiquement au sein de CN-GTCRR pour les  suivis des sauvegardes dans les différents programmes,
  • Organiser un atelier de haut niveau avec les différents partenaires aux fins d’évaluations de niveau de mis en œuvre des sauvegardes dans les différents programmes,
  • Produire des outils de collecte d’informations et d’évaluation des indicateurs des sauvegardes,
  • Renforcements des capacités de la société civile sur les plans simple de gestion

5.      Porteurs des projets

  • Veiller au respect des sauvegardes de CANCUN dans leurs activités et d’appuyer les coordinations provinciales du GTCRR dans le suivi,
  • Produire un rapport spécifique montrant la mise en œuvre de leurs activités.
Share this:

Vues : 0

Partager cet article avec vos collegues

1 Commentaire. En écrire un nouveau

  • Inyanga Bawelo Taty
    avril 6, 2021 13 h 26 min

    Je remercie la CN-GTCRR pour son article en rapport avec le dernier atelier qui a eu lieu dans le Bâtiment Territorial de la RDC sur le respect des sauvegardes de Cancun.
    Nous pensons que les recommandations formuler par les participants seront suivi et feront l’objet d’application chez les différentes parties prenantes dont il est question dans cet article. Une recommandation au GTCRR de disponibiliser les documents( certificats) attestant la participation des membres à cet atelier tenu du 29 au 30 mars 2021 pour faire valoir son impact sur le terrain.

Laisser un commentaire

Menu
%d blogueurs aiment cette page :