Blog – Actualités du GTCRR

LOMAMI : GTCRR lance l’Assemblée provinciale constituante de la coordination provinciale en présence de Séraphin KALOMBO MAKADI.

Le centre des jeunes de Kabinda abrite un atelier de GTCRR du 27 au 28 juillet 2021 pour la création et  l’installation de GTCRR dans la province de Lomami et dont a pris part Séraphin KALAMBO MAKADI, Ministre Provincial de l’Agriculture, Pèche, Elevage, foret, développement rural, Tourisme et Environnement  Représentant le Gouverneur de la Province, qui fait une allocution à l’intention des participants

En savoir plus

Tourbière de Lokolama : enjeux environnementaux et pauvreté des peuples autochtones

Depuis 2017, la plus grande tourbière de l’Equateur de 7 m de profondeur, d’une superficie de plus ou moins 1.015.111 ha comprenant des essences forestières de haute valeur révélées lors de l’inventaire sommaire des ressources effectué par l’Université Britannique. Son existence a été confirmée également par des missions des chercheurs de Green Peace effectuées en  2017 et 2018. Ces missions de recherches sur les  tourbières se sont étendues au-delà de  LOKOLAMA, jusqu’à Mweko,  Bosukela, Bonsole et bien d’autres encore pour la confirmation de l’existence d’autres tourbières disséminées à travers la Province de l’Equateur.

En savoir plus

SUD-KIVU : MARC MALAGO KASHEKERE s’est entretenu avec les Dirigeants du  Groupe de Travail climat REDD Rénové.

Conduite par OMER KABASELE , Président du comité de pilotage du GTCRR, cette délégation a abordé et harmonisé les vues avec l’exécutif provincial autour du programme du Gouvernement central dénommé REDD+ qui sera mis en œuvre au Sud-Kivu et cela au bénéfice des communautés locales et peuple autochtone pygmée qu’ils accompagnent.

En savoir plus

Reforme forestière en RDC : réflexion au GTCRR sur la participation des OSC environnementales dans le processus d’élaboration d’une politique forestière efficace.  

La reforme forestière était au menu d’une journée d’échanges le 17 juin 2021 au GTCRR et les participants à cette journée de réflexion et d’échanges  se sont convenus sur les préalables à une bonne préparation des OSCE à la participation au processus d’élaboration de la PFN ,notamment en ce qui concerne la communication et le renforcement des capacités, l’obtention d’informations correctes sur la situation et les tendances futures des forêts ,  les principaux thèmes intéressant la société civile et les divers éléments devant  composer le document de PFN au regard de l’ébauche développée par l’UCPEPFN.

En savoir plus

Vues : 132

Partager cet article avec vos collegues
Menu