La création du Groupe de travail climat REDD (GTCR), aujourd’hui dit « Rénové » (GTCR-R)

En janvier 2009, lors de la première mission organisée par le programme ONU-REDD et le FCPF, l’accent a été mis sur la nécessité d’associer la planification au dialogue. La mission a créé un précédent sur l’engagement des parties prenantes, en impliquant plus de quarante représentants de la société civile et des peuples autochtones, le personnel de neuf institutions internationales, et l’équipe nationale menée par le point focal de la CCNUCC. Il a alors été recommandé d’avoir un seul réseau unique de la société civile comme interlocuteur du gouvernement. Le GTCR a été ainsi créé en 2009 en tant que plateforme nationale de la société civile et des peuples autochtones.

Le GTCR est rapidement devenu l’interlocuteur privilégié du gouvernement dans le processus REDD+, notamment au travers du dialogue et de la concertation menés par la Coordination nationale REDD+ (CN-REDD), cellule de coordination de la REDD+ créée par le gouvernement en 2009. Le GTCR travaille constamment à l’accroissement de sa représentativité, sa légitimité, sa transparence et son efficacité opérationnelle afin de coordonner l’ensemble de la dynamique associative autour de la REDD+. Fort de sa politique d’ouverture à toutes les organisations de lutte contre le changement climatique et militant pour la REDD+, le GTCR compte en son sein l’implication de plusieurs structures, ainsi que de réseaux nationaux et provinciaux préexistants9. Après 7 années d’activité, le Réseau s’est imposé dans le paysage REDD+ national en tant que représentant de la société civile nationale et locale, y compris des peuples autochtones, des minorités et des personnes vulnérables, des femmes et des jeunes, des associations de protection de l’environnement, de développement humain, etc.

2 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Bonjour Elie

    Merci

  • Elie Mwanda coordonnateur provincial Gtcrr Sud-kivu
    septembre 22, 2018 5 h 43 min

    Courage et félicitations pour ce site que nous attendions avec impatience pour publier les activités du GTCRR. Nous constatons que le GTCRR va se démarquer, en professionnalisant davantage. Courage encore cher chargé de communication et logistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu